Share This

Stendhal – Souvenirs d’égotisme – 1892

Quatrième de couverture

« Je n’ai aimé avec passion en ma vie que Cimarosa, Mozart et Shakspeare. À Milan, en 1820, j’avais envie de mettre cela sur ma tombe. Je pensais chaque jour à cette inscription, croyant bien que je n’aurais de tranquillité que dans la tombe. Je voulais une tablette de marbre de la forme d’une carte à jouer. »